Avec une conjoncture économique maintenant des taux bas, les opportunités sont réelles pour racheter un ou plusieurs emprunts voiture, en vue d’en contracter un nouveau, plus intéressant, de faire un regroupement ou dans l’optique d’un projet immobilier.

Les motivations pour un rachat de crédit auto sont multiples. En effet, il peut être question d’un re financement pour baisser sa mensualité, pour une question d’aisance budgétaire ou dans l’optique d’un nouveau projet nécessitant de réduire son endettement. Précisons que si réduire l’échéance par une baisse de taux est une option avantageuse, il faut éviter un allongement de la durée qui au final ne ferait en rien baisser le coût total des intérêts payés.

Simulation gratuite

rachat de crédit voitureL’offre de rachat de crédit voiture est relativement large, de nombreux acteurs du marché le proposent désormais, ce qui induit forcément que le client y gagnera à les comparer attentivement.

Les banques classiques font bien évidemment ce type d’opération. Pas forcément toujours sollicité en premier dans ce cadre là, il peut toutefois être intéressant de ne pas hésiter à mettre le banquier en concurrence, surtout si l’objectif est ensuite de basculer vers le financement d’un bien immobilier par exemple, la négociation pouvant permettre de faire des économies sur les frais annexes des deux prêts ainsi en jeu, le banquier pouvant de plus faire un lissage du prêt immobilier permettant d’avoir une échéance constante même durant la période où se chevaucheront le crédit de rachat et le prêt immobilier. Le dossier devra toutefois être particulièrement solide, avec un taux d’endettement après opération respectant des règles rigoureuses et un comportement exemplaire.

Les établissements de crédit à la consommation proposent également ce type de rachat, dans des conditions pouvant être favorable, la notion importante restant souvent la durée du prêt, les meilleurs taux s’obtenant sur des durées ne dépassant pas les 48 mois.

Les assurances ont ouvert, dans une démarche d’orientation vers la bancassurance, leur offre au rachat de crédit auto, et afin de pénétrer le marché, pratiquent une politique de taux qui peut s’avérer intéressantes.

Le recours à un courtier en prêt peut s’avérer également une bonne solution, pas uniquement dans le cadre d’une chasse au taux bas, qui ont le constate, n’est pas le but à atteindre le plus difficile actuellement, mais plutôt dans des situations de dossiers plus spécifiques, les meilleurs cabinets de courtage pouvant avoir des solutions sur mesure là où une banque traditionnelle propose une offre plus figée avec des critères d’exclusion rédhibitoires, dans cette optique, nous vous conseillons de découvrir la solution rachat de prêt RDCF.

Certains organismes de crédit, lors de l’achat du véhicule, vont mettre en gage la voiture afin de s’assurer du paiement. Ce gage empêchera de fait la revente jusqu’au terme du financement. Le rachat d’un crédit auto permet donc également de pallier au problème, l’annulation du crédit entraînant le gage va permettre de libérer le véhicule de cette contrainte.