Rachat de crédit: pourquoi il est important d’étudier la capacité de remboursement?

Comme tous les contrats de financement, le rachat de crédit demande mille réflexions de la part de l’emprunteur sur sa capacité de remboursement. Puisque c’est une opération effectuée dans une large nappe de temps, vous devez estimer votre pouvoir d’achat dans les décennies à venir. Il est d’une importance capitale de connaitre les composantes de votre mensualité dans le cadre d’un contrat de rachat de crédit afin de choisir un prêteur proposant des offres adaptées à votre capacité de remboursement.

Les composantes de la mensualité d’un rachat de crédit

Rachat-de-creditVous devez effectuer une estimation de votre mensualité avant de vous lancer dans un contrat de rachat de crédit. Dans tous les types de rachats de crédits, l’emprunteur doit payer mensuellement une somme incluant le cout de l’accréditation, le frais du dossier, le frais d’assurance décès invalidité et incapacité temporaire de travail ainsi que les indemnités de remboursement anticipé. Les frais d’assurances sont facultatifs, il en est de même pour les frais de garanties. Cette somme sera additionnée par un frais de courtage au cas où vous feriez appel à un courtier.

Connaitre toutes ces composantes vous aidera à faire une simulation soit par vous-même soit par un simulateur de rachat de crédit afin de vous juger apte de signer une opération de rachat de crédit. Le plus sur c’est de consulter un expert pour établir un bilan exact de votre situation et de votre capacité de remboursement.

Les questions d’aptitude pour le rachat de crédit

Vous devez bien étudier votre cas actuel et à long terme pour pouvoir signer un contrat de rachat de crédit. Est-ce votre revenu mensuel sera suffisant pour payer votre mensualité ? Le système de refinancement de vos prêts est établi pour adoucir vos charges budgétaires mensuelles, mais non le contraire. Il est dit que le cout de la mensualité payée par un emprunteur en rachat de crédit ne doit pas dépasser le tiers de son revenu mensuel. Êtes-vous en possession d’une propriété pour l’hypothèque dans le cas d’un refinancement hypothécaire? Vous devez vous posez ces questions afin de vous prémunir des pièges et des surendettements.